Le Gypaète « Anzère » reste en vol!

« Le Rougegorge » a reçu la demande suivante pour soutenir la création d’un :   Gypaète en bronze au Pas de Maimbré

Cet oiseau magnifique et majestueux survol régulièrement notre territoire. Grâce aux démarches de l’association « Le Rougegorge », un gypaète né à Derborence et qui a pris son envol le 10 juillet 2016 porte officiellement le nom d’Anzère.

Par cette démarche, je souhaite que ce rapace soit fortement associé à notre région. Pour ce faire, j’ambitionne de poser au Pas de Maimbré un gypaète en bronze grandeur nature. 2m80 d’envergure selon photo ci-jointe. A part l’effet didactique de la sculpture, il est certain que l’attractivité touristique sera au rendez-vous.

Le lieu d’implantation prévu se trouve à proximité du restaurant du Pas de Maimbré.

Plusieurs entités dont la Commune ont d’ores et déjà accepté d’apporter leur contribution. La somme de CHF 21'000 a déjà été promise ce qui représente le 50% du coût total.

Mr Christian Schneiter, taxidermiste et sculpteur, a déjà démarré la création.

Cordiales salutations

Aymon Marco

Suite à une séance extraordinaire du Comité, « Le Rougegorge » a décidé de soutenir ce projet en invitant tous ses membres à contribuer à la réalisation de ce projet.

Lire la suite

T’as où ton gypaète ?

Willenegger beim Zeichnen von AnzèreConférence et exposition le vendredi 25 novembre 2016: « Le Gypaète barbu: avancée du programme de réintroduction et suivi en Valais»

Comme cela a été discuté lors de notre assemblée générale du 19 février dernier, « Le Rougegorge » a entrepris les démarches auprès du Réseau Gypaète Suisse occidentale afin de parrainer un jeune gypaète.

La bonne nouvelle est tombée cet été : notre association est devenue la fière marraine d'un jeune volatile qui a pris son envol le 10 juillet 2016 avec élégance, issu d'un couple ayant niché à Derborence. Pour trouver un nom à l'oiseau parrainé, l’inventivité de nos membres avait été sollicitée lors de la dernière AG. Après dépouillement de leurs propositions, ce jeune gypaète répond désormais au nom « Anzère», qui a recueilli une majorité des suffrages.

François Biollaz, biologiste et responsable du Réseau Gypaète Suisse occidentale, nous parlera en détails de ce magnifique oiseau ainsi que de l’avancée du programme de réintroduction en Valais. Laurent Willenegger, peintre-naturaliste qui eut la chance d’immortaliser dans une aquarelle « notre » jeune gypaète en train d’être nourri exposera quelques-uns de ses œuvres. Le livre extraordinaire « L’envol du gypaète » d’Antoine Rezer & et Jean-Luc Danis ainsi que des aquarelles et publications de Laurent Willenegger seront en vente.

Photo: Laurent Willenegger