Skip to main content

Biodiversité – UNE URGENCE NON PRIORITAIRE ?

 

La biodiversité dans les zones résidentielles ne bénéficie pas de la priorité nécessaire. Deux enquêtes commandées par la fondation Pusch et BirdLife Suisse montrent que la prise de conscience du problème est encore insuffisante et que la marge de manœuvre dans ce domaine est encore trop peu exploitée.

Les chiffres officiels le montrent clairement: près de la moitié des espèces animales et végétales étudiées en Suisse sont menacées. Malgré cela, la majorité de la population n’est pas consciente de ce problème, comme le montre l’analyse de deux enquêtes réalisées par Pusch et BirdLife Suisse sur ce thème: 54% estiment que l’état de la biodiversité en Suisse est bon et presque aucune des personnes interrogées ne considère que notre planète est menacée par la disparition des espèces.

Le rapport «Biodiversité – Une urgence non prioritaire» fournit des informations sur la conscience du problème, l’aménagement des espaces extérieurs, les obstacles ainsi que la volonté d’agir en Suisse, en se basant sur les résultats d’une enquête représentative de la population et d’une enquête en ligne de Pusch et BirdLife Suisse. Les recommandations d’action des deux organisations complètent le rapport.

Rapport: Biodiversité – Une urgence non prioritaire - Résultats de deux enquêtes sur le degré de sensibilisation

Photo: KKL (Abeille charpentière sur sauge sclarée)

© dehaudt.com - All rights reserved