DIVERSITÉ DES INSECTES EN SUISSE - Importance, tendances, actions possibles

ResizerImage623X445

 

La situation des populations d’insectes en Suisse est préoccupante, relèvent des scientifiques dans le premier rapport détaillé sur le sujet, « Diversité des insectes en Suisse », publié mardi par le Forum Biodiversité de l’Académie suisse des sciences naturelles.

Les expertes et les experts ont analysé les données des Listes rouges, des programmes de suivi et de nombreuses études. Constat : la diversité et la taille des populations d’insectes ont fortement diminué, avant tout sur le Plateau, mais plus récemment également dans le Jura et les Alpes.

Afin d’enrayer cette évolution en partie dramatique, les autrices et les auteurs proposent un « programme insectes » en 12 points, reposant sur des bases scientifiques.

 

 

PROTÉGER CONJOINTEMENT LE CLIMAT ET LA BIODIVERSITÉ

Académie suisse des sciences naturelles (SCNAT)

Les crises de la biodiversité et du climat sont interdépendantes et se renforcent mutuellement. Il est donc important de les aborder les deux en même temps par une approche intégrée, écrivent des scintifiques dans une nouvelle fiche d’information de l’Académie suisse des sciences naturelles. De nombreuses mesures, par exemple la réduction des émissions de CO2, de même que la protection et la renaturation d’écosystèmes, permettent d’agir contre ces deux crises. S’il existe un potentiel de conflits d’objectifs – par exemple lors du développement d’énergies renouvelables – les mesures doivent être prises de manière particulièrement prudente, afin que leur effet favorable sur l’une des crises n’aggrave pas l’autre. « Il est important de dépasser la pensée cloisonnée », relève Markus Fischer de l’Université de Berne et du Comité directeur de Forum Biodiversité. « Il serait donc judicieux et efficace que les politiques de la Suisse en matière de climat et de biodiversité, menées jusqu’ici en grande partie séparément, soient développées conjointement à l’avenir et que les mesures d’application fassent l’objet d’une approche commune. »

Communiqué de presse et Fiche d’information

Informations complémentaires

La SCNAT et son réseau s'engagent pour une société et une science durables. Ils soutiennent la politique, l'administration et les entreprises avec des connaissances spécialisées et entretiennent un dialogue avec le public. Ils renforcent les échanges entre disciplines scientifiques et promeuvent les jeunes universitaires.

Sonia Seneviratne, ETH Zurich, 044 632 82 79, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Markus Fischer, Forum Biodiversité Suisse, Université de Berne, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., 031 684 49 43

 

DU NOUVEAU DANS LES AIRS

210824 MM Zugvogel1Ralph Martin rezis

 

La migration des oiseaux est un phénomène impressionnant. À l’aide de radars, la Station ornithologique pousse toujours plus loin ses recherches afin de mieux la comprendre. Ainsi, elle a pu décrire la tendance de mouvement des oiseaux et des insectes tout au long de l’année, et également élaborer une méthodologie pour quantifier les flux migratoires.

Sempach. – Les oiseaux ainsi que les insectes utilisent l’espace aérien pour diverses phases de leur cycle annuel tout au long de l’année. Les pics de migration en automne et au printemps sont relativement bien étudiés. Grâce au premier monitoring parallèle du flux de biomasse oiseaux-insectes dans les airs, effectué à l’aide de radars, on constate le flux énorme qui transite également en dehors des périodes de migration.

LIRE LA SUITE - communique de presse de la Station ornithologique suisse

 

 

Venez faire vous-même le mélange des couleurs !

eglantier fleurs

Créez votre Jardin "Oiseaux" ! Inviter la nature chez soi !

Pour l’homme moderne, soumis à une vie trépidante, le spectacle harmonieux de la nature et des espaces ruraux traditionnels constitue un facteur équilibrant. Alors, pourquoi ne pas l’introduire chez soi ? Planter une haie diversifiée, c’est s’offrir les couleurs et les parfums de ses fleurs, le vol de ses papillons, le chant de ses oiseaux ! C’est participer à l’harmonie des paysages et joindre l’utile à l’agréable. En plaine comme à la montagne, en ville comme à la campagne, aménageons des espaces de vie à la fois agréables et utiles sous l’angle de la biodiversité. Les oiseaux sont d'ailleurs d’excellents indicateurs de la qualité d’un milieu.

Voici quelques idées pour inviter la nature dans votre jardin... Facile à comprendre pour les débutants du jardinage avec des informations essentielles... Venez faire vous-même le mélange des couleurs !

Créer des habitats diversifiés

Les abeilles sauvages

S’engager à adopter quelques bonnes pratiques

Comment planter une haie indigène

Créez votre Jardin Nos Oiseaux

Liste des arbustes et arbres indigènes

La plantation d’une haie indigène est source de nombreux avantages aussi bien d’ordre esthétique que pratique. En effet, celle-ci permet de délimiter sa propriété de manière naturelle et s’harmonise parfaitement dans le paysage. Les buissons et arbustes qui la composent, offrent tout au long des saisons un festival de couleurs grâce à leurs fleurs, baies et feuillages. Ces essences dites locales, sont résistantes aux maladies et aux parasites et ne nécessitent qu’un entretien limité, en outre, les haies indigènes sont de véritables refuges pour la biodiversité, la faune et la flore, au sein de nos villages.




CENTRE-NATURE BIRDLIFE DE LA SAUGE

Eisvogel_CAB_350px.jpg

Le Centre-Nature BirdLife de La Sauge est ouvert depuis le dimanche 14 mars 2021.

Le Centre-Nature BirdLife de La Sauge, entre Ins BE et Cudrefin VD, se situe aux abords des deux plus importantes réserves suisses de protection des oiseaux, le Fanel et la réserve de Cudrefin, sur la rive sud-est du lac de Neuchâtel (Grande Cariçaie). Inauguré en juin 2001, il a accueilli jusqu'à présent plus de 270'000 visiteurs et plus de 3'000 groupes.

Le Centre-Nature vous propose une exposition temporaire et un parcours extérieur de 500m équipé de quatre observatoires destinés à observer la faune sans la perturber. Le centre et les aménagements extérieurs sont entièrement accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Lire la suite...

 

PROFITER SANS DÉRANGER

210317 Stoerungen Uhu Ralf Kistowski rez

 Les restrictions actuelles encouragent toujours plus de Suissesses et de Suisses à s’adonner à des activités de loisirs en plein air. Profiter de la nature implique de partager les grands espaces avec la faune locale. Il faut donc veiller à ce qu’elle ne pâtisse pas de notre délassement. 

Les journées qui se rallongent et le retour de la neige présagent de moments de détente au grand air pour ce week-end et ceux à venir. De leur côté, certains oiseaux commencent déjà à s’installer pour la saison de reproduction. Ils sont particulièrement vulnérables à cette période, et les dérangements peuvent vite occasionner des dégâts.

C’est pourquoi il est important de respecter les zones de tranquillité et de rester sur les sentiers balisés lors de promenades en forêt ou à la montagne. Dans tous les cas, il est impératif de garder ses distances avec les oiseaux et de ne surtout pas les déranger au nid. Photo © Ralf Kistowski

Profiter de la nature dans le respect de l’avifaune

Pour pratiquer nos loisirs en plein air et profiter de la nature tout en la respectant, elle et ses habitants, il convient de :

  • respecter les zones de tranquillité
  • rester sur les sentiers balisés
  • garder ses distances avec les oiseaux
  • ne surtout pas gêner les oiseaux au nid

Communiqué de presse de la Station ornithologique suisse 17.03.2021