Conférence sur la protection du martinet noir à Sion - Vendredi le 22 février à 20h00

Resized martinet Genton 596X403

 

La conservation du martinet noir en ville de Sion - Présentation des premiers résultats 

avec Juan Manuel Martinez Soriano, responsable du projet, et Bernard Genton, l’un des grands spécialistes européens de cette espèce.

Lieu : Provins - Espace « Tourbillon » à Sion, Rue de l'Industrie 22. Conférence publique. Entrée libre.

Photo: B. Genton

Aucun oiseau n’a poussé aussi loin l’adaptation au milieu aérien que le martinet noir : pendant environ 10 mois, il passe sa vie en l’air, ne se posant que pour couver ses œufs et nourrir ses jeunes. Migrateur à longue distance, il passe l’hiver en Afrique et revient en Europe en mai, pour nicher exclusivement, souvent en petites colonies, dans des cavités (sous-toitures, couronnement des murs) d’anciens bâtiments. Dès lors, les rénovations d’immeubles constituent la principale cause du déclin du martinet noir, en Europe comme en Suisse, tandis que les nouveaux styles d’architecture ne lui offrent aucun site de reproduction. Recenser les sites occupés, poser des nichoirs et intégrer des loges à martinets dans les nouvelles constructions font partie des mesures simples en faveur de cette espèce.

La conférence est l’occasion de découvrir le projet de protection du martinet noir en ville de Sion, développé par Juan Manuel Martinez Soriano, en collaboration avec Bertrand Posse de l’Antenne valaisanne de la Station ornithologique suisse :

  • Pour la première fois, un recensement des colonies sédunoises de martinets a été entrepris en 2018.
  • Au moins 80 couples en 40 sites, en majorité lies au centre historique, ont été découverts.
  • 15 nichoirs pour martinets noirs ont été fabriqués par les élèves du CO Les Collines et installés sur le toit du bâtiment de l'école.
  • Les emplacements pour la pose de nichoirs en 2019 ont été trouvés.
  • Des contacts fructueux ont été amorcés, tant avec la ville qu’avec le canton, en vue d’un futur plan d’action.
  • Le travail de sensibilisation auprès du public se poursuit.

Contact : Juan Manuel Martinez Soriano - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 076 349 29 53