Ça coasse à l’étang de Botyre !

Aménagements en faveur des amphibiens à l’étang de Botyre sur la Commune d’Ayent

Bufo bufo Andreas Meyer

rate portrait AM

 

 

 

 

 

Espèces cibles: Crapaud commun (Bufo bufo) et Grenouille rousse (Rana temporaria) . Photos: Andreas Meyer  - www.karch.ch

Parmi les espèces menacées, les amphibiens enregistrent, plus que les mammifères ou les oiseaux, une perte radicale d’effectifs. Le Valais ne possède pas une grande diversité d’amphibiens, mais il se doit de tout mettre en œuvre pour que les populations des espèces présentes se maintiennent.

La Commune d’Ayent abrite quelques étangs et zones humides sur les hauts de son territoire, lesquels fournissent des lieux de pontes pour des populations de grenouilles rousses et de crapauds communs. Ces étangs sont, pour la plupart, empoissonnés pour la pêche sportive avec des truites ou des brochets.

Crapaud 7 ResizerImage699X535
Depuis 2019, Le Rougegorge a entamé un projet de sensibilisation de la population envers ces espèces protégées, notamment avec l’organisation d’une sortie d’observation nocturne aux étangs en collaboration avec le Karch, qui a accueilli une trentaine de curieux. Grâce à l’aide de la Commune d’Ayent, des panneaux de signalisation « attention amphibiens » ont été installés sur la route séparant les étangs pendant la période de migration.

Afin de permettre à la grenouille rousse, mais également au crapaud commun d’améliorer leur succès reproductif, l’association Le Rougegorge, sur les conseils du Karch (Centre Suisse de Coordination pour la Protection des Amphibiens et Reptiles de Suisse), souhaite créer de nouvelles mares pour la ponte, exemptes de poissons, aux abords de L’Etang de Botyre.

2020: le développement du projet d’aménagements pour batraciens aux Etangs des Velettes et de Saxonne avec Le SFCEP, le Karch et la Commune d’Ayent continue.

 2021 : Le projet a débuté par la pose de panneau de signalisation « Attention batraciens ! » sur la route menant aux étangs en février 2019. La Commune d’Ayent, propriétaire des parcelles concernées par le projet, donne son accord de principe pour la réalisation des nouvelles mares autour de l’étang de Botyre. Cependant, elle n’entre pas en matière sur les mesures concernant l’étang de Saxonna. Le projet se focalise ainsi uniquement sur l’aménagement de nouvelles mares à l’étang de Botyre. Le mandat a été attribué au bureau Drosera pour les aspects techniques et les conseils. Le triage forestier d’Ayent/Arbaz s’occupe de la réalisation des gouilles. Réalisation de mares prévues pour l'automne 2021.