Ça coasse à l’étang de Botyre !

Attention batraciens !

Parmi les espèces menacées, les batraciens enregistrent, plus que les mammifères ou les oiseaux, une perte radicale d’effectifs. Le Valais ne possède pas une grande diversité de batraciens, mais il se doit de tout mettre en œuvre pour que les populations des espèces présentes se maintiennent.

La Commune d’Ayent abrite quelques étangs et zones humides sur les hauts de son territoire, lesquels fournissent des lieux de pontes pour des populations de grenouilles rousses et de crapauds communs. Ces étangs sont pour la plupart empoissonnés pour la pêche sportive avec des truites ou des brochets.  Des panneaux de signalisation « Attention batraciens ! » sur la route menant aux étangs ont été mis en place.

Excursion avril 2019

Il y avait du monde pour observer les amphibiens le samedi 6 avril passé à l’étang de Botyre. Une quarantaine de personnes dont quinze enfants ont participé à cette première observation nocturne des amphibiens organisée par le Rougegorge en collaboration avec Flavio Zanini, responsable du karch.ch en Valais. De nombreux crapauds communs et grenouilles rousses étaient au rendez-vous et ont pu être observés à l’étang ou pendant leur migration sur la route. Pour éviter que la migration se termine sous les roues des voitures, des nouveaux panneaux ont été posés par la Commune d’Ayent.

Les participants ont appris à distinguer les crapauds des grenouilles, deux espèces qui sont d’ailleurs protégées. Des explications à propos des menaces pesant sur les amphibiens et des solutions simples et faciles à réaliser pour sauvegarder ces espèces ont terminé cette belle promenade.