Papillons & Co.

ResizerImage623X445

L’importance des bords des routes pour les insectes

Selon l’OFEV, parmi les 200 espèces de papillons en Suisse, environ la moitié figurent sur la Liste rouge suisse c’est-à-dire est menacée. En Valais nous avons encore une multitude d’espèces de papillons pendant qu’ils ont déjà disparu du plateau depuis longtemps.

De nombreux papillons ont des exigences très diverses. Durant leur vie, les papillons parcourent quatre stades de développement : œuf, chenille, chrysalide et imago (= papillon adulte). Pour permettre aux papillons de terminer ce cycle, ils ont besoin d’une végétation fine et diversifiée c’est-à-dire d’une mosaïque de biotopes (voir graphique « Tabac d’Espagne ») : ourlet herbeux à grande variété florale, lisière, haies indigènes, arbres et pré extensif.

A part des papillons une panoplie d’insectes comme les abeilles sauvages, les criquets et les scarabées sont favorisés par un entretien différent des bords des routes. D’autres animaux profitent de l’abondance de ces insectes pour prospérer: les araignées, les lézards et les oiseaux insectivores.

Quoi faire ? Ce n’est pas si difficile. Trouver un compromis entre un entretien en tenant compte de toutes les obligations et de la conservation des habitats naturels des insectes.

  • Faucher en automne permet souvent d’économiser une campagne d’entretien
  • Si l’entretien doit impérativement être effectué en été, faucher au lieu de broyer la végétation
  • Au lieu de faucher une largeur de 2 m, n’envisager que 50 cm
  • Au lieu de faucher à ras de sol, laissez l’herbe à 10 centimètre
  • Fauche échelonnée: faucher chaque année la moitié en alternance
  • Rabattre la haie ou la lisière forestière de manière sélective

La devise devrait être : ne faire que ce qui est absolument nécessaire -  et c’est beaucoup moins que ce que l’on croit.

 

Schmetterling Pronatura

 

 

 

 

 

 

Papillon (vol): lisière du bois – plantes nectarifères

Œuf: tronc d’arbre

Chenille: hiverne dans l’herbe près du sol, se nourrit des violettes et ronces en printemps – plantes nourricières

Chrysalide: en bas de tronc d’arbre

Image du livre "Tagfalter und ihre Lebensräume" Schweizerischer Bund für Naturschutz; 1987

Pour vos promenades: Guide d'identification des papillons de jour de Suisse; Vincent Baudraz & Michel Baudraz; Mémoire de la Société vaudoise des Sciences naturelles no 26

Papillon de Suisse

Campagne « ensemble contre la disparition des insectes ! »

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Le futur « Chemin des papillons du Gô» - nouveau sentier touristique

Plus de 60 espèces différentes de papillons vivent dans le vallon de la Sionne. Ce beau paysage avec ses différents arbres et arbustes, prés et fleurs ne présente pas seulement un lieu attrayant pour cette gent aux couleurs époustouflantes. Une panoplie d’insectes comme les abeilles sauvages, les bourdons, les criquets et les scarabées peuplent ce chemin. D’autres animaux profitent de l’abondance de ces insectes pour prospérer: les araignées, les lézards et les oiseaux insectivores.

Durant leur vie, les papillons parcourent quatre stades de développement : œuf, chenille, chrysalide et papillon adulte. Pour permettre aux papillons de terminer ce cycle, ils ont besoin d’une végétation fine et diversifiée c’est-à-dire d’une mosaïque de biotopes (voir graphique « Tabac d’Espagne ») parmi lesquels les ourlets herbeux sont déterminants. Pour cette raison, la commune d’Arbaz a décidé de reporter le fauchage des ourlets herbeux des bords de l’ancienne route militaire à la fin septembre.

Cette approche constitue un compromis en tenant compte de toutes les obligations d’entretien routier et de la conservation des habitats naturels. Un autre point important en faveur de ce fauchage tardif: les bords de routes forestières fleuris représentent des sites d’affouragement prisés par le gibier, ce qui limite l’abroutissement du recrû forestier par le chevreuil.

Finalement, l’Office de tourisme d’Anzère profite de cette occasion pour offrir à tous les hôtes une belle promenade estivale et relaxante dans un environnement riche en biodiversité.

Commune Arbaz
Office de tourisme d’Anzère
L’association « Le Rougegorge »