Projet de plantation des arbres fruitiers à haute tige

Patrimoine culturel et hauts lieux de biodiversité

10 2De Marie Zufferey, Blignou/Ayent Etudiante en Biologie-Ethnologie (UNINE)

Les vergers haute-tige ont longtemps fait partie de l’agriculture traditionnelle. En raison des nombreux changements qu’a connus ce secteur depuis le 20ème siècle, le nombre d’arbres fruitiers haute-tige a chuté de 15 millions en 1905 à 2.9 millions en 2001 et le déclin ne s’est pas arrêté depuis.

Au-delà de leur présence dans le milieu de la production fruitière, de leur contribution à la beauté du paysage et de leur valeur écologique, ils constituent un milieu de vie très particulier: le bois mort de vieux arbres est un abri pour de nombreux insectes alors que divers oiseaux peuvent y trouver refuge.

Ainsi, le Patrimoine fruitier de Suisse romande de B. Vauthier (Editions La Bibliothèque des Arts et Rétropomme, 2011, voir ci-dessous.) rattachait à la commune d’Ayent près de quinze variétés de poires, dix variétés de pommes et presque une demi-dizaine de prunes. Sélectionnés par nos ancêtres, ces arbres ont souvent traversé les âges et s’inscrivent dans une temporalité qui nous dépasse. Les préserver et renouveler cet héritage: voilà à quoi contribuerait ce projet.

www.pronatura.ch

Photo: Verger à haute tige à Ayent

SOS Vergers

SOS Vergers : projet de plantation d’arbres fruitiers à haute tige avec l’association Rétropomme et en collaboration avec la commune d’Ayent.

18 2

Résumé du projet : en 2014, un total de plus de 70 arbres fruitiers à haute tige ont été commandés. La Commune participe au projet avec 6 arbres. Une première plantation de 15 arbres chez 5 participants a eu lieu à Blignou et La Place en novembre 2014.

En janvier 2015, des rameaux greffons de variétés locales ont été pris dans un vieux verger à Saxonne afin de créer des arbres sur mesure. Un cours de taille de restauration ainsi qu’un cours de taille de fructification ont été donnés. Finalement, le 3 novembre, 60 arbres ont été plantés, dont 6 sur le terrain communal de Pissieu et ce avec la participation active de deux classes de 2ème primaire de Botyre.

Outre le fait qu’un premier volet de ce projet a été terminé avec la plantation en novembre 2015, les personnes intéressées par la plantation d’arbres fruitiers à haute tige peuvent toujours commander des arbres soit auprès de notre association soit directement chez Rétropomme à Neuchâtel.

2016 - 2017 - 2018: Le projet SOS Vergers avec Rétropomme continue avec des cours de taille annuels. Par ailleurs, les plantations des arbres fruitiers à haute tige dans les jardins privés à Ayent continuent aussi.